Rectangle 3 Created with Sketch. Group 12 Created with Sketch. C PP -L a b

Un courrier de 1714 nous informe que faute de local, la cour devait tenir ses séances ordinaires dans un cabaret. Le 28 octobre de cette même année, l’autorisation de choisir et nommer un lieu décent pour y tenir les assemblées est donnée au maïeur Jean Ferdinand de Vervoz.

La cour de justice se composait de :

– Un maïeur : la fonction héréditaire exercée principalement par la famille « de Vervoz ». Le maïeur présidait la cour.

– Sept échevins : nommés à vie, quatre d’entre eux devaient obligatoirement résider dans la commune. Ils menaient les enquêtes.

– Un greffier : secrétaire, il tenait les registres, cette fonction était généralement exercée en cumul par un des échevins.

– Un sergent : outre son rôle d’agent police, il pouvait remplacer le maïeur ou un échevin en cas d’absence.

7

Le Cense du Thioux